Lire les femmes: une cartographie de la parole

reseau-femmesimg_1962_2_web

 

Considérer l’expérience des femmes comme lieu de connaissances.

Comprendre un territoire par la parole des femmes l’habitant.

Laisser les femmes prendre l’espace des mots.

 

«Le langage distribue le pouvoir.»

«Les contextes des images et des récits ont été tordus pour raconter les récits du patriarcat, mais si nous laissons les choses elles-mêmes nous parler, dans la complexité et la richesse de leurs existences, nous défaisons ces torsions[…]»

Starhawk – Rêver l’obscur: Femmes, magie et politique

 

Projet en collaboration avec Lauranne Faubert-Guay dans le cadre de Pour ici ou pour s’emporter

pour_ici_ou_pour_semporter_manoushka_web

pour_ici_ou_pour_semporter_manoushka_2_web

Vues de l’exposition
Crédit photo Manoushka Larocuhe

piopse_26_ioana_web

Vue de l’exposition
Crédit photo Ioana Vanessa Bezman

 

 

Atelier de reliure

img_1907_2_web

img_1905_2_web

img_1913_2_web

img_1928_2_web

img_1918_2_web

img_1933_2_web

img_1941_2_web

img_1953_2_web

 

Marie-Michèle Beaudoin et Lauranne Faubert-Guay, Lire les femmes: une cartographie de la parole, 2016

Publicités